Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gestion : j’aime mon emploi !

 

 

Je n’aurais jamais cru pouvoir dire cela. Lorsque je repense aux quatre derniers mois, je me souviens avoir pleuré jusqu’à m’endormir, m’être plaint à mes parents et avoir constamment remis en question ma carrière. 

Mais beaucoup de choses ont changé depuis la dernière fois que nous avons discuté de mon travail et j’ai une toute nouvelle perspective sur mes objectifs pour cette année. En octobre, j’ai repris l’avion pour St. Louis pour une formation de superviseur à notre siège social. Le reste des personnes de mon programme étaient présentes et j’ai appris tellement de choses rien qu’en écoutant leurs expériences en matière de formation et de gestion de leurs propres magasins.

Le programme de formation était absolument parfait. C’était exactement ce que j’avais besoin d’entendre et d’apprendre. Nous avons parlé de la délégation, du fait de donner un feedback, des évaluations de performance et plus encore. La partie la plus importante pour moi a été d’apprendre que je devrais déléguer absolument TOUT ce que je peux. Il y a très peu de tâches dans le magasin que je suis la seule à pouvoir faire et le reste peut être fait par mes directeurs adjoints. Cela me laisse plus de temps pour me concentrer sur la gestion du magasin et l’encadrement de mon équipe. Cette rotation a pour but de m’apprendre à gérer les gens, donc mon objectif cette année devrait être de me focaliser sur ceux qui travaillent sous mes ordres et de les aider à atteindre leur potentiel.

 

Apprendre à déléguer

 

Pendant la formation, nous avons parlé des raisons pour lesquelles il était si difficile pour nous de déléguer. Nous sommes tous tellement habitués à être les seuls responsables de notre travail. Nous n’avons pas l’habitude d’être responsables du travail que quelqu’un d’autre fait et parce que nous avons peur de l’échec, nous essayons souvent de tout faire nous-mêmes. Pour changer notre état d’esprit, on nous a donné un exemple. On nous a demandé de penser à une occasion où un superviseur nous a confié une tâche importante et comment nous nous sommes sentis. Lorsque nous avons réalisé que le fait de se voir confier des responsabilités nous rendait fiers et nous donnait confiance, déléguer des responsabilités à ceux qui étaient en dessous de nous dans le magasin semblait être une chose merveilleuse à faire pour qu’ils puissent eux aussi ressentir cette fierté et cette confiance.

 

Une grande partie de ce que je n’ai pas aimé pendant ma formation en magasin, c’est la quantité de choses à faire chaque jour et le nombre d’heures de travail de mon responsable de formation. Même si c’est un type formidable et que son magasin se porte bien financièrement, je ne pense pas qu’il ait été la meilleure personne pour me former. Il ne délègue presque rien, c’est pourquoi il travaille entre 60 et 70 heures par semaine, ce qui me terrifie. Je suis très attaché à l’équilibre entre le travail et la vie privée ; ce type d’heures ne me convient pas.

 

De retour de formation 

 

J’ai eu une réunion avec mes assistants managers en revenant de la formation et cela s’est très bien passé. Ils veulent tous les deux être promus et sont donc très motivés pour faire le travail et prendre des responsabilités. J’ai également parlé de mes attentes en matière d’organisation du magasin et de gestion de nos associés de vente à temps partiel et les choses vont beaucoup mieux dans ces domaines.

Il y aura encore des moments (surtout à l’approche des vacances) où je devrai faire de très longues heures et où j’aurai des tâches fastidieuses et ennuyeuses à faire, mais c’est assez inévitable dans n’importe quel emploi. On m’a contacté pour d’autres opportunités ici et bien que je sois ouvert à ces opportunités et que j’en prenne connaissance, je ne suis pas aussi impatient de trouver quelque chose de nouveau. 

– Vous pouvez etre intéressé par –

Articles similaires