Consignataire : signification, rôle, différence et écritures comptables

Le consignataire et le consignateur sont deux termes utilisés dans les affaires de consignation où un fabricant ou un grossiste envoie une cargaison de marchandises à un vendeur ou un agent pour les vendre. Le consignataire est la personne qui reçoit les marchandises, tandis que l’expéditeur est la personne qui envoie les marchandises en consignation.

Un consignataire est une partie (acheteur) à laquelle l’expéditeur (vendeur) donne le nom du destinataire de l’expédition de marchandises sur les documents de transport à l’arrivée au port de destination. Bien que le destinataire s’acquitte de toutes les formalités douanières, des droits et des taxes à l’arrivée, il n’est pas le propriétaire légal des marchandises. La propriété des marchandises reste celle de l’expéditeur. Cependant, le consignataire n’obtient le droit légal des marchandises qu’après le paiement du montant.

Un consignataire, dans la plupart des cas, est le destinataire des marchandises. Toutefois, dans certains cas, il existe un consignataire intermédiaire qui reçoit l’envoi au nom du consignataire final.

 

Rôle du consignataire : un exemple

Mme Pincha, (Consignatrice) veut vendre son cornichon fait maison, mais n’a pas de clientèle. Elle décide de se lancer dans une activité de consignation, où le détaillant ou le grossiste (consignataire) prend possession de son cornichon maison et le vend aux clients de son point de vente en son nom. Mme Pincha peut recevoir une certaine avance sur les marchandises consignées ou recevoir le montant total par le point de vente à la vente après déduction de sa commission.

 

C’est une situation gagnant-gagnant à la fois pour Mme Pincha et le détaillant. Le consignateur, Mme Pincha a accès à un nouveau marché pour ses produits faits maison et le consignataire, le détaillant gagne une commission en contrepartie des ventes.

Briefing de quelques points concernant le consignataire (détaillants) à partir de l’exemple ci-dessus :

Le magasin de détail n’est pas le propriétaire de la consignation du cornichon fait maison. La possession de la marchandise reste toutefois entre les mains du détaillant. Le point de vente au détail ne présentera pas les cornichons maison comme un stock à l’actif de son bilan. Au lieu de cela, il fera apparaître le compte de consignation au passif de ses livres.

 

Écritures comptables dans les livres du consignataire:

Voici les écritures nécessaires passées dans les livres du consignataire :

  • réception de la marchandise ;
  • dépenses engagées pour le compte de l’expéditeur ;
  • avance (le cas échéant) donnée à l’expéditeur ;
  • ventes ;
  • écriture de mauvaise créance ;
  • commission sur les ventes ;
  • remise au consignateur pour le règlement final de son compte.

– Vous pouvez etre intéressé par –

Articles similaires

L’importance du compte de résultat

Le compte de résultat est l’un des trois états financiers les plus importants qui reflètent la performance et la situation financière d’une entreprise sur une

Quel prestataire informatique choisir ?

Pour que votre parc informatique fonctionne correctement, vous devez faire appel aux services d’un prestataire informatique. Ce dernier doit non seulement être digne de confiance,

Tous les secrets de l’application Picuki

  Instagram est désormais l’application de réseau social la plus téléchargée au monde et est le 3ᵉ média social le plus utilisé en 2022, après Facebook et YouTube.