Vous avez envie d’ouvrir une agence immobilière mais vous ne savez pas par où commencer ? Avant d’entamer les démarches, il est absolument primordial d’élaborer un business plan solide. Autrement dit, vous devez être certain que votre projet est rentable et que vous avez toutes les cartes en main pour assurer la réussite de votre entreprise, de sa création à son développement après l’ouverture. Dans cet article, vous trouverez les formalités et les démarches à suivre pour ouvrir une agence immobilière en toute sérénité.

Obtenir votre carte professionnelle d’agent immobilier

La première formalité à remplir pour ouvrir une agence immobilière est d’obtenir votre carte professionnelle d’agent immobilier. Pour l’obtenir, vous devez faire une demande d’immatriculation au Registre des Commerces et des Sociétés et justifier au moins l’un des diplômes suivants :

  • Brevet de technicien supérieur (BTS) spécialisé en immobilier
  • Master en management de l’immobilier
  • Études supérieures ou école supérieure de commerce
  • Diplôme de l’Institut Économiques et Juridiques appliquées, en construction et l’habitation, option vente et gestion d’immeubles
  • Toute autre étude de minimum 3 ans qui entre dans un cadre juridique, économique ou commercial

Notez que seul le créateur de l’agence est obligé de posséder la carte professionnelle. Pour travailler avec des négociateurs, vous devrez leur remettre une attestation d’habilitation pour les autoriser à exercer le métier pour votre compte.

Choisir un statut juridique

L’entreprise individuelle

Si vous choisissez le statut juridique d’entreprise individuelle, vous n’aurez pas besoin de détenir un capital initial, et les démarches seront assez simples. En revanche, vos biens et ceux de l’entreprise ne seront pas dissociés. Par conséquent, une partie de votre patrimoine personnel sera engagée dans la création de votre activité et la constitution de vos actifs.

La société

La société constitue le statut juridique choisi par 70% des agents immobiliers. Grâce à ce statut juridique, votre patrimoine personnel est dissocié de celui de l’entreprise, et vous pouvez facilement vous associer à d’autres professionnels. Si vous choisissez ce statut juridique, 3 possibilités s’offrent à vous :

  • La SARL (Société à Responsabilité Limitée)
  • La SA (Société Anonyme)
  • La SAS (Société par Action Simplifiée)

Souscrire aux garanties obligatoires

L’assurance responsabilité civile professionnelle

En tant que professionnel de l’immobilier, la loi vous impose de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP). Cette assurance vous couvre contre tous les risques pécuniaires, les dommages corporels et matériels. Vous devrez souscrire à un contrat pour chaque agence, et pour chaque agent que vous serez amené à habiliter.

La garantie financière

Souscrire à une garantie financière vous permet de percevoir des fonds de mandants, de locataires et de copropriétaires. Le but de cette garantie financière est d’assurer à vos clients que les fonds déposés dans votre agence pourront être restitués en cas de problème. Les montants minimums de la garantie financière sont fixés à 30 000€ pour les 2 premières années, puis 110 000€ pour les suivantes.

Vous pouvez souscrire à cette garantie financière auprès d’une banque, d’une compagnie d’assurance, d’un établissement de crédit, ou dans une organisation professionnelle. Pour déposer les fonds provenant de votre activité, vous devrez également ouvrir un compte séquestre.

Ouvrir une agence indépendante ou franchisée

Agence indépendante

Si vous avez déjà de l’expérience dans le domaine de l’immobilier, vous aurez probablement envie d’ouvrir une agence indépendante. Créer son agence de toutes pièces est effectivement une option attirante, mais qui présente certaines difficultés. En effet, vous devrez tout faire seul de A à Z : mettre en place une stratégie marketing efficace, créer votre réseau de clients, et forger votre réputation. Être indépendant est un choix de liberté qui vous demandera un grand investissement, surtout pendant les premières années.

Agence franchisée

Si la communication n’est pas votre point fort et que vous manquez d’expérience, vous pouvez profiter de la notoriété d’une enseigne immobilière déjà reconnue pour vous lancer. En choisissant une agence franchisée, votre projet sera plus rapide et plus simple à mettre en place. Le franchiseur peut vous proposer des formations, renforcer votre connaissance du marché et surtout partager son réseau de clients déjà satisfaits par l’enseigne. En contrepartie, vous devrez travailler pour le franchiseur, lui verser un pourcentage pour chacune de vos ventes et appliquer ses méthodes de travail.

Trouver un local et lancer votre activité !

Une fois que vous avez accompli l’ensemble de ces formalités, il ne vous reste plus qu’à choisir un endroit stratégique pour implanter votre local et lancer votre activité. Ouvrir une agence immobilière est un investissement de longue durée, et chaque décision que vous allez prendre en amont aura un impact sur le bon fonctionnement de votre agence. Alors, faites les bons choix et prenez le temps de réaliser chaque formalité avec soin pour optimiser l’ouverture de votre future agence immobilière.