Évaluer le régime fiscal d’une LMNP

 

Le statut LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel concerne les propriétaires qui décident de mettre un bien meublé en location. Il s’agit d’un investissement à long terme, visant à préparer sa retraite, grâce à une rente locative ou à développer son patrimoine immobilier. La location meublée non professionnelle est soumise à deux types de régimes fiscaux. Afin de trouver celui qui convient au mieux pour une fiscalité avantageuse, il est recommandé de recourir à un simulateur LMNP

L’utilité d’un simulateur LMNP 

 

Grâce à un simulateur lmnp, il est possible d’opter pour le régime fiscal qui permet une meilleure économie pour le propriétaire. En faisant une simulation sur les deux types de régimes fiscaux pour le statut LMNP, on obtient une estimation in fine de l’impôt dont il faut s’acquitter sur les loyers perçus. Pour cela, le simulateur prend en compte : 

  • le nombre de biens immobiliers ;
  • la date d’acquisition du bien ;
  • la valeur du mobilier (pour le calcul de l’amortissement comptable) ;
  • le montant du loyer mensuel (charges incluses) ;
  • le montant du revenu net imposable du foyer fiscal ;
  • le nombre de parts fiscales.

 

Les types de régimes d’imposition en LMNP

 

Le régime Micro-BIC

Les revenus issus de la LMNP sont soumis à l’IR (Impôt sur le Revenu). Le régime micro-BIC concerne, par défaut, les recettes inférieures à 72 600 € par an. Le barème progressif de l’IR est appliqué après un abattement forfaitaire de 50 %. Il faut ensuite ajouter les prélèvements sociaux, qui s’élèvent à 17,2 %. 

 

Le régime réel simplifié

Depuis 2020, le régime réel s’applique aux recettes supérieures à 72 600 € par an. Il est obligatoire pour les loueurs dont les revenus locatifs sont compris entre 72 600 et 247 000 € par an. L’intégralité des charges est déduite de l’ensemble des recettes. Par conséquent, une gestion comptable est requise. Ces charges sont, entre autres : 

  • les intérêts d’emprunt ;
  • les frais de notaire ;
  • la taxe foncière ;
  • les assurances ;
  • les travaux de réparation…

– Vous pouvez etre intéressé par –

Articles similaires

Comment créer une entreprise?

  La création d’une entreprise ne doit pas se faire à la hâte. Il est important d’enchainer progressivement les étapes afin de mettre en place

OUVRIR UNE FRANCHISE

Pour lancer votre activité, plusieurs choix s’offrent à vous. Créer par vous-même ou reprendre une affaire existante, seul ou à plusieurs, vous avez l’embarras du