La SFAM est un courtier qui se spécialise en assurance affinitaire, principalement les assurances de Smartphones et autres produits électroniques : oxydation, vol, perte et casse.

Il se peut que vous ayez souscrit une assurance SFAM lors d’un achat, par exemple, d’un ordinateur à la FNAC. Cela, car vous avez été convaincu par le vendeur qui a tout intérêt à vous vendre cette assurance, parce qu’il perçoit une commission.

Partenaire du groupe FNAC Darty, la sfam possède une participation de 11% qui représente 335 millions d’euros en février 2018. Trois grandes familles de produits sont couvertes par la sfam :

  • Multimédia : téléviseur, console de jeux, lecteur Blu-ray ou DVD, lecteur MP3, caméscope, appareil photo numérique, GPS, netbook (mini-PC), ordinateur portable et tablette tactile
  • Electroménager : plaque de cuisson et hotte aspirante, cuisinière, four, cave à vin, lave-vaisselle, sèche-linge, lave-linge, congélateur, réfrigérateur
  • Téléphonie : Smartphones, téléphones portables

Nombre de clients se sont plaints d’avoir souscrit une assurance Sfam à la Fnac. Ils pensaient donner leur relevé d’identité bancaire pour avoir une réduction de 30 euros. Certains ont été démarchés par téléphone à la suite d’un achat. L’assurance en question est résiliable durant 30 jours. Passé ce délai, vous êtes engagés pendant un an au moins.

Assurance sfam : principe

Une assurance mobile permet de faire assurer sa tablette, son portable, son ordinateur et tout ce qui touche les appareils multimédia. Cette protection n’est prise en compte que dans le cas où l’appareil a subit une oxydation, a été volé ou est cassé. Si l’un de ces cas venait à se présenter, l’appareil est rapidement remplacé ou remboursé.

Comme dans le cadre de tout abonnement, la souscription à une assurance mobile peut être résiliée, et ce, pour tous les utilisateurs. La sfam resiliation peut se faire par téléphone, par courrier ou encore par mail.

Sfam resiliation : procédure à suivre

Dans le cas où vous envisagez de procéder à une résiliation de votre contrat d’assurance mobile sfam, vous pouvez le faire en adressant à la société en question un courrier, un mail ou en la contactant directement par téléphone.

Toutefois, pour plus d’assurance, il est conseillé d’opter pour la lettre en recommandé avec accusé de réception. Bien que cette méthode soit coûteuse, il s’avère avantageux de disposer de cet accusé en cas de litige.

La lettre doit ainsi mentionner les motifs de votre décision de résiliation. Dans le cas d’une résiliation anticipée, il est nécessaire de renseigner le motif, mais également d’apporter une preuve.

Résiliation à terme

Le contrat d’abonnement de la Sfam dure une année. La sfam prévient, chaque année, les utilisateurs que la date d’échéance de leur contrat est à terme et que leurs contrats seront renouvelés prochainement.

C’est lors de cette période que les adhérents doivent se désabonner. Toutefois, la résiliation doit être réalisée avec un préavis d’un mois. Afin de réaliser la résiliation, une lettre de demande doit être adressée à la sfam : SFAM Service des réalisations 1, rue Camille Claudel 26100 Romans-sur-Isère.

Elle doit être envoyée par courrier avec accusé de réception pour être certifié que la demande a bien été reçue par la SFAM. Il faut contacter le service client sfam pour une résiliation par mail. Composez le 04 274 333 33 pour une résiliation par téléphone. La résiliation est, généralement, validée dans les 30 jours suivant la demande.

Résiliation avant les termes du contrat

Il est possible de procéder à une résiliation avant la date d’échéance, mais sous certaines conditions. La procédure de désabonnement n’est pas suivie d’une pénalité ou d’un frais supplémentaire, dès la fin de la première année d’abonnement. Ainsi, il n’est pas nécessaire de renseigner des motifs légitimes pour la demande de résiliation.

En revanche, au cas où la demande de résiliation a été envoyée avant la date d’échéance de la première année d’abonnement, les pénalités et les frais sont applicables, excepté si l’assuré dispose de justificatifs. Les motifs légitimes valides sont : une maladie à longue durée, l’augmentation des cotisations, l’incarcération et le déménagement à l’étranger.